CONSOMMATION RESPONSABLE

CONSOMMATION RESPONSABLE

Les effets de l’alcool sur l’organisme varient en fonction des personnes, mais aussi des circonstances précises du moment

Smart Drinking

ALCOOL : VRAI OU FAUX ?

Je suis un conducteur expérimenté, donc boire deux bières avant de prendre le volant ne devrait pas poser problème.

icon Je suis un conducteur expérimenté, donc boire deux bières avant de prendre le volant ne devrait pas poser problème.

FAUX. Conduire en toute sécurité requiert une vision correcte, une bonne faculté de jugement et des réactions rapides. Trois qualités qui risquent d’être altérées par un état d’ébriété. Votre capacité à métaboliser l’alcool peut dépendre de plusieurs facteurs, comme ce que vous avez mangé, le moment de la journée, votre état de fatigue et même votre humeur. Prenez les devants et désignez un conducteur attitré avant le début de la soirée.

Il est conseillé de ne pas boire pendant la grossesse.

icon Il est conseillé de ne pas boire pendant la grossesse.

VRAI. De nombreux gouvernements conseillent de ne pas boire d’alcool si vous êtes enceinte ou si vous l’envisagez. Si vous avez des questions ou des inquiétudes, consultez votre médecin ou un professionnel de la santé.

Un café serré vous aidera à évacuer plus rapidement l’alcool de votre organisme.

icon Un café serré vous aidera à évacuer plus rapidement l’alcool de votre organisme.

FAUX. Une tasse de café fort ne sera pas suffisante, pas plus qu’une douche froide, ni un bon bol d’air frais. Ces « remèdes » sont des légendes. Seul le temps peut vous rendre sobre. Plus vous avez bu, plus vous devrez attendre.

Les effets de l’alcool sont différents en fonction des personnes.

icon Les effets de l’alcool sont différents en fonction des personnes.

VRAI. L’alcool affecte chaque personne différemment. La manière dont l’alcool affecte un individu dépend de la consommation effective d’alcool, du sexe, de la taille et de ce que cette personne a mangé (la nourriture dans l’estomac ralentit le taux d’absorption de l’alcool par le système sanguin). L’alcool se répand dans le corps via l’eau.

Les boissons alcoolisées contiennent toutes la même quantité d’alcool.

icon Les boissons alcoolisées contiennent toutes la même quantité d’alcool.

FAUX. En réalité, la teneur en alcool des boissons peut varier considérablement et n’est pas décelable en regardant ou en goûtant la boisson. Deux facteurs déterminent la teneur en alcool d’une boisson: sa force en pourcentage de titre alcoolémique volumique (TAV) et sa taille. La bière est généralement vendue en conditionnement standard (canette de 35 cl, bouteille de 33 cl) et la teneur en alcool est habituellement de 4 à 5 % du volume. Concernant les spiritueux, la proportion d’alcool servie aux consommateurs peut considérablement varier selon la quantité versée par le barman. Il est par conséquent plus difficile de contrôler la quantité d’alcool dans les boissons mélangées et d'avoir l'œil sur la quantité réelle ingurgitée.

Alterner la bière, le vin et les spiritueux vous rendra ivre plus rapidement que si vous vous en tenez à un seul type de boisson.

icon Alterner la bière, le vin et les spiritueux vous rendra ivre plus rapidement que si vous vous en tenez à un seul type de boisson.

FAUX. C’est le taux d’alcool dans votre sang qui détermine votre état d’ébriété, pas le fait de passer d’un type de boisson à un autre.

x

Malt

MALTS PÂLES
Gâteau Sec | Pâte A Pain | Biscuit Salé

MALTS CRYSTAL
Caramel | Toffee | Croûte De Pain

MALTS SOMBRES
NNoix | Fumé | Café | Réglisse Et Chocolat | Grillé

Malts